Aller directement au contenu

Carnaval de Québec : le grand et joyeux déploiement

Carnaval de Québec

Parée de son manteau blanc, la Vieille Capitale s’apprête à souffler les 62 bougies du Carnaval de Québec. Retour historique sur cette grande fête des neiges et activités à ne pas rater. 

Par Julie Bouchard

C’est tout un festival

Ville nordique, Québec jouit d’une popularité internationale grâce à son traditionnel Carnaval, qui se déroule cette année du 29 janvier au 14 février. Générant des retombées économiques annuelles de plus de 18 millions de dollars pour la région, le Carnaval de Québec est reconnu comme étant la plus grande fête hivernale au monde.

Les fondateurs (c) Carnaval de Québec

Son histoire remonte à 1894. À cette époque, les occasions de faire bombance étaient rares, et l’hiver, rude et long. Pour égayer la population et faire un pied de nez à la froide saison, une première fête d’hiver s’organise dans la capitale mondiale de la neige. Nommée carnaval, du latin médiéval carne levare signifiant «retirer la chair», cette manifestation festive souligne également la fin du Mardi gras, juste avant le carême. L’événement est mis sur la glace pendant les deux guerres mondiales et la crise économique de 1929, pour reprendre épisodiquement jusqu’aux années 1950.

En 1955, grâce à un groupe de gens d’affaires, la première édition du Carnaval d’hiver de Québec est lancée. C’est aussi à ce moment que Bonhomme Carnaval fait son apparition. Personnage créé par le réputé tailleur Alfred Tétrault, il est le digne représentant de l’événement depuis maintenant 62 ans.

Tisser la tradition

course de canot (c) Carnaval de Québec

Plusieurs éléments s’inscrivent au sein de la tradition du Carnaval de Québec, et certains sont devenus de véritables symboles. On pense notamment à la ceinture fléchée portée fièrement par Bonhomme et ses carnavaleux, à l’assourdissante trompette qui attise le parcours des deux défilés de nuit, à la spectaculaire course de canot à glace, au petit caribou qui réchauffe le cœur et les joues…

Aujourd’hui, le Carnaval est l’événement dont l’achalandage touristique est le plus important à Québec. Gageons qu’il fera partie de notre folklore encore longtemps.

5 activités à ne pas rater

1. SYMPHONIE HIVERNALE AVEC LOUIS-JEAN CORMIER ET L’OSQ

28 janvier, Centre Vidéotron

On y va : parce que le mariage Louis-Jean Cormier et OSQ, c’est du bonbon. Et parce que c’est le premier spectacle symphonique présenté au Centre Vidéotron.

2. JEU DE QUILLES GÉANT CHRISTIE

Tous les jours, plaines d’Abraham

On y va : parce que prendre le dalot n’aura jamais été aussi rigolo. Cœurs sensibles s’abstenir.

3. COURSE EN CANOT CMQ

7 février, bassin Louise du Port de Québec

On y va : parce que 50 équipes de canotiers qui affrontent les glaces du fleuve Saint-Laurent, c’est vraiment impressionnant.

4. INTERNATIONAL DE SCULPTURE SUR NEIGE

Du 29 janvier au 7 février, zone Loto-Québec (volet relève) et plaines d’Abraham (volets national et international)

On y va : pour se pâmer devant la beauté des œuvres créées par des artistes sculpteurs d’ici et d’ailleurs. On visite le site Web du Carnaval pour les dates exactes de chacun des volets.

5. EXPOSITION SUR LA CEINTURE FLÉCHÉE

Tous les jours, au palais de glace de Bonhomme (zone Loto-Québec)

On y va : parce que le fléché, technique de tissage ancestrale, est le thème du palais cette année. Pour une démonstration, on se rend dans le hall du Fairmont Château Frontenac.

Info et programmation complète au carnaval.qc.ca

Vous souhaitez vivre une expérience hors du commun et séjourner au Château Mont-Sainte-Anne?
Informez-vous à propos des forfaits disponibles ou inscrivez-vous à notre Infolettre pour rester informé des activités et des nouveautés.