Aller directement au contenu

Les 10 commandements du skieur en quête de poudreuse

Poudreuse au Mont-Sainte-Anne

Imprimer ses virages sur un tapis de neige immaculée est un événement rare qui demande un niveau de préparation hors du commun. Voici les 10 commandements du skieur ou planchiste avide de poudreuse. 

1. Des alertes météo sur ton portable tu programmeras.

Étape cruciale s’il en est, la préparation exige du skieur en quête de premières traces un timing parfait. Il devra donc être averti de l’arrivée imminente d’une dépression par son portable. À quelle heure la neige se mettra-t-elle à tomber? Le reste des préparatifs dépendra de cette information cruciale.

 2. Ton excuse au patron sérieusement tu planifieras.

Une vilaine gastro fait des ravages dans la famille, l’otite du petit dernier ne guérit pas, le chauffe-eau a rendu l’âme, votre mère doit être accompagnée à un important suivi médical, la bagnole refuse de démarrer… Il faut toujours avoir une liste de raisons pour motiver son absence du lendemain. Si on annonce des précipitations monstres, il serait avisé de prévoir une excuse qui puisse tenir deux jours…

 3. Ta chambre d’hôtel tu réserveras.

La tempête parfaite est celle qui dure toute la nuit, s’étire en matinée et cède le pas à un soleil radieux en avant-midi… Dans un tel cas, il vous faudra dormir à la montagne, car ne vous faites pas d’illusions, les locaux sont de parfaits ogres de poudreuse qui ne laisseront rien aux autres! Ils seront en file à la télécabine au moins 45 minutes avant la mise en marche, ce n’est donc pas le moment d’être pris sur la route derrière la gratte.

 4. Les cartes d’accès « premières traces » tu chercheras…

Les stations de ski offrent parfois des cartes qui vous donnent un accès privilégié à l’embarquement quelques minutes avant les skieurs « normaux ». Idéale après la tempête, cette carte doit être accompagnée d’un billet de ski valide. Informez-vous à la réception de l’hôtel et obtenez-la, si elle existe.

 5. Ton réveille-matin tu n’oublieras pas.

C’est une journée de poudreuse, pas une journée de congé. Allez hop, réglez votre réveille-matin en conséquence. Vous devez avoir copieusement déjeuné, être habillé et prêt à sortir au moins une heure avant l’ouverture des télécabines.

 6. Aucun ami dans la file d’attente tu n’auras.

Si par chance vous arrivez premier dans la file, ne succombez pas aux belles paroles de ceux qui sont derrière vous. Vous avez mérité votre place, tenez-la. Profitez de ce temps d’attente pour évaluer la quantité de neige tombée et choisir la piste que vous ferez vôtre.

 7. Dans la télécabine tu te prépareras.

En route vers le sommet, pas question de déjà savourer la victoire. Votre passe-montagne est-il bien placé? Les velcros de vos manches bien serrés sur vos gants? Lunettes propres et casque ajusté? Ces quelques vérifications cruciales feront en sorte que vous serez prêt dès l’ouverture des portes…

 8. Au sommet, tu te dépêcheras.

Il ne devrait pas s’écouler plus de 30 secondes entre le moment où les portes de la télécabine s’ouvrent et celui où vous avez vos skis aux pieds… Ne commettez pas l’erreur du néophyte qui consiste à croire que la partie est gagnée dès l’arrivée au sommet… Ce n’est pas le temps d’aider les autres à ramasser leurs skis ni de piquer un brin de jasette. Les télécabines entrent à la queue leu leu avec chacune huit skieurs pressés à bord. Chaque seconde compte.

 9. Vers ta piste tu t’élanceras.

L’accumulation de neige risque de rendre plus difficile votre progression vers le sommet de la piste que vous aurez choisie. Ne ménagez pas vos efforts pour y parvenir le plus rapidement possible et vous serez récompensé…

 10. Dans la poudreuse vierge tu descendras.

Et enfin, si vous avez respecté scrupuleusement chaque étape, les chances sont bonnes pour que vous ayez devant vous l’une des descentes les plus mémorables de votre vie… mais n’hésitez pas une seule seconde avant de vous élancer, car les « perdants » de cette course folle vous talonnent. Ils n’attendent qu’un faux pas de votre part pour vous voler vos premières traces!

10. Dans la poudreuse vierge tu descendras (c) Mont-Sainte-Anne

Vous souhaitez vivre une expérience hors du commun et séjourner au Château Mont-Sainte-Anne?
Informez-vous à propos des forfaits disponibles ou inscrivez-vous à notre Infolettre pour rester informé des activités et des nouveautés.