Aller directement au contenu

L’or pour le Mont-Sainte-Anne

Le Mont-Sainte-Anne célèbre 50 années de ski cette saison, mais son histoire prend racine il y a plus de 70 ans. Retour sur quelques faits marquants en compagnie de Claire Labossière, pionnière de la station.

Par Julie Bouchard

Les défricheurs

1943. François Pichard, skieur émérite et compétiteur, préside un comité voué au développement d’une station de ski d’envergure internationale. Son

rêve : amener à Québec les Championnats canadiens et autres concours majeurs en ski alpin. Avec ses 803 mètres de dénivellation, le mont Sainte-Anne se révèle le site le plus prometteur. «Monsieur Pichard avait une vision, il a travaillé fort», expose Claire Labossière, responsable des remontées mécaniques au Mont-Sainte-Anne.

À l’instar de François Pichard, Claire Labossière est une pionnière de la station. Passionnée de ski, elle doit toutefois mettre fin à sa carrière d’athlète à la suite d’une fracture à la jambe. Elle se lance dans l’enseignement et fait partie de la première cohorte de moniteurs au début des activités du Mont-Sainte-Anne, en décembre 1965. «La première école de ski, une montagne de cette envergure-là… je trouvais ça vraiment extraordinaire», évoque celle qui dévale encore les pistes après son quart de travail, 50 ans plus tard.

À l’avant-garde

Mme Claire Labossière (c) Mont-Sainte-Anne

Mme Claire Labossière
(c) Mont-Sainte-Anne

L’inauguration officielle du Mont-Sainte-Anne se fait en grande pompe le 16 janvier 1966. De nombreux invités d’honneur sont présents, de même que le premier ministre de l’époque, Jean Lesage. Dix pistes fendent le côté sud de la montagne, et plus besoin de la gravir à dos de cheval ou à pied : quatre remontées mécaniques sont à la disposition des skieurs, dont les premières télécabines de l’est du Canada. «C’était quelque chose! se souvient Mme Labossière. Quand ils ont installé la nouvelle télécabine [huit passagers au lieu de quatre] en 1989, ça a été quelque chose aussi. Tu montais deux fois plus de personnes, deux fois plus vite. On a toujours été à l’avant-garde ici.»

Ligues majeures

En 1967, le Mont-Sainte-Anne est l’hôte des premiers Jeux du Canada. Cet événement ouvre la porte à plusieurs compétitions de haut niveau : première Coupe du monde en ski alpin (1969), Championnats mondiaux de ski nordique pour juniors (1979), Coupe du monde de surf des neiges (1993, première à se dérouler au Canada). «On a eu plusieurs belles coupes du monde, raconte Claire Labossière. Des grands skieurs sont venus, et des journalistes de partout dans le monde étaient ici… Il y a eu beaucoup de choses qui ont été très impressionnantes, mais celles-là ont été les plus marquantes.»

#50MSA

Pour rendre hommage aux pionniers et à tous ceux qui ont assuré le succès du centre de ski, il y aura fête à la montagne le 16 janvier 2016, soit un demi-siècle pile-poil après l’inauguration de 1966. Animation, prix à gagner, rabais thématique sur la billetterie et autres surprises sont au programme de cette Journée officielle des 50 ans. Détails au mont-sainte-anne.com.

Vous souhaitez vivre une expérience hors du commun et séjourner au Château Mont-Sainte-Anne?
Informez-vous à propos des forfaits disponibles ou inscrivez-vous à notre Infolettre pour rester informé des activités et des nouveautés.