Aller directement au contenu

Billets avec le mot clé ‘golfeur débutant’

5 trucs pour golfeurs débutants

Que faire si on ne connaît rien au golf, mais qu’on aimerait bien s’y essayer? Suffit de suivre ces quelques petits conseils et, surtout, de ne jamais abandonner. On ne sera pas Jack Nicklaus ou Tiger Woods du premier coup (ni même après plusieurs coups de pratique), mais on s’amusera bien sous le soleil.

Apprendre la langue

Par 3, birdie, slice, wedge… le golf est bourré d’expressions qu’il faut connaître pour jouer. Bien sûr, nul besoin de savoir toute l’histoire du golf et les règles dans leurs moindres détails, mais avoir une connaissance minimale du vocabulaire propre à ce sport permet d’en profiter plus… et de ne pas faire de faux pas!

Bien s’équiper

«S’il est un sport où l’équipement a peu d’impact sur la performance du débutant, c’est bien le golf», disent les experts consultés à l’émission Légitime Dépense à Télé-Québec. Inutile donc de dépenser une fortune dans de l’équipement dernier cri. Pour autant, on ne choisit pas le premier fer qu’on voit dans une vente de garage! Il faut des bâtons adaptés à sa carrure et à sa force.

Travailler sa prise

On a de l’élan et de la volonté, mais il faut une bonne technique… qui commence par savoir tenir son bâton. Voici une vidéo explicative très bien faite pour comprendre comment placer ses doigts sur le manchon.

On a déjà fait quelques parcours, et on a les poignets ankylosés? C’est peut-être qu’on tient mal son bâton. Sur le site du Golfeur, consacré au sport sous toutes ses coutures, on peut lire un excellent article sur la prise du bâton et les erreurs fréquentes de position.

Être confortable

Certes, il y a un certain code vestimentaire à respecter sur le vert et dans un club. Cependant, ce n’est pas une raison pour ne pas choisir de vêtements confortables. Il faut être à l’aise: moins on pensera à son look, plus on pensera à son swing!

Prendre son temps

On prend des cours (privés ou en groupe), on visite plusieurs clubs (comme celui du Grand Vallon au pied du Mont-Sainte-Anne ou celui de Boischatel) et on privilégie des partenaires débutants, qui ne se frustreront pas si on les ralentit. Après tout, on doit s’amuser!

Image à la une : Golf Le Grand Vallon