Aller directement au contenu

Trois conseils pour l’entraînement de printemps

Avec le beau temps qui s’amène , il n’y a pas que les manteaux légers et les petits souliers qui ressortent du placard: les bonnes résolutions aussi!

On a soudainement envie de se remettre à l’entraînement et de courir sous le soleil. Mais avant de lacer ses souliers de course et de se lancer à l’assaut du bitume, on doit se préparer. L’inaction de l’hiver a fait des ravages sur notre forme physique, c’est pourquoi un coureur averti est un coureur en santé!

Y aller en douceur…

… et ne pas se décourager. Si on n’a pas couru de l’hiver et si on a négligé l’entraînement, on ne pourra pas recommencer au point où on en était à l’automne. On doit y aller graduellement, en choisissant un rythme de course plus lent et des plus courtes distances. Surtout, on s’accorde un jour de repos entre chaque sortie, histoire de laisser son corps récupérer.

Se fixer un objectif

Pour maintenir le rythme et ne pas abandonner si l’on est frustré d’avoir perdu du tonus et du cardio, on se fixe un objectif à atteindre, soit en distance, soit en temps. On peut aussi choisir de participer à une course organisée avec un parcours adapté à notre niveau de mise en forme. Par exemple, pourquoi ne pas s’inscrire à la Québec Mega Trail du 12 juillet prochain? Le parcours, dans le décor enchanteur du Mont-Sainte-Anne, offre plusieurs choix selon les niveaux:

  • 25 km de vitesse, pour les experts;
  • 10 km de montée technique, pour les grimpeurs aguerris;
  • 6 km pour les débutants;
  • 1 km en boucle pour les enfants.

Ne pas négliger son assiette

On a pris son temps, on s’est fixé un objectif, mais on ne progresse toujours pas à son goût? La solution est probablement dans l’assiette. On a beau s’entraîner, se réchauffer, s’exercer, si on n’a pas le carburant adéquat, on ne profitera pas de tous les bienfaits du sport. On jette donc un oeil dans son assiette, surtout celle du matin si on court tôt, et on revoit ses choix de protéines, de glucides et de corps gras. Parfois, il suffit de petits changements, comme le propose ici la nutritionniste de KMag, pour un effet maximal. On peut aussi consulter un nutritionniste qui nous fera des suggestions de menus et d’aliments qui nous fourniront le carburant optimal pour être au top de sa forme!

Vous souhaitez vivre une expérience hors du commun et séjourner au Château Mont-Sainte-Anne?
Informez-vous à propos des forfaits disponibles ou inscrivez-vous à notre Infolettre pour rester informé des activités et des nouveautés.

Aucun commentaire pour l'instant

Répondre

Vous pouvez utiliser du HTML de base dans votre commentaire. Votre adresse courriel ne sera pas affichée.

Abonnez-vous à ce commentaire via RSS